Le rôle argumentatif des proverbes. Etude de cas : les éditoriaux de presse

Il est universellement admis que les formes proverbiales ne sont pas employées dans le discours pour que le locuteur fasse preuve d’une riche connaissance de la phraséologie d’une langue. Celui qui choisit de citer un proverbe est conscient de sa force argumentative pour soutenir son idée, pour étayer donc son discours. Le rôle argumentatif du proverbe est d’autant plus évident dans les éditoriaux qui, par leur nature, sont des articles de commentaire qui prennent position sur un fait d’actualité. Nous étudions les structures argumentatives où le proverbe est employé (argumentation par analogie, par concession, par enchaînement de données) et nous mettons en évidence la place que le proverbe occupe par rapport aux preuves qui relèvent de la technique rhétorique : le logos, le pathos et l’ethos.

Gabriela Scripnic profesora titular del Departamento de Lengua y Literatura francesas, Universidad Dunarea de Jos de Galati, Rumanía